Le chemin

Le chemin, de Claude Ponti, est une invitation à la rêverie et à la poésie et à l’imaginaire. Chacun peut y retrouver un morceau de vérité, un morceau d’expérience.


“Le chemin est là, posé,

tout au long d’un bout à l’autre.

Du début à la fin de ce que tu vois.

Mais tu ne vois pas tout. 

Avant le début, ce chemin vient de quelque part, et après la fin, 

il va quelque part.

Un chemin ne s’arrête jamais.

On s’imagine qu’il pourrait être arrêté par quelque chose.

La mer, une montagne, un magasin, un aéroport, un mur, la nuit,

la pluie, le vent. Mais non.

Quand un chemin arrive au bord de la mer, il prend un bateau.

Quand il arrive devant une montagne, il l’escalade et redescend de l’autre côté.

Il y entre, y fait ses courses et en ressort.

Quand il arrive à un aéroport, il prend l’avion. 

Quand il rencontre un mur, il le contourne, s’il ne peut pas,

il repart dans l’autre sens.

Un chemin est une envie d’aller quelque part, ou ailleurs.

C’est aussi l’idée ou le souvenir de venir de quelque part, ou d’ailleurs.

Tout au long du chemin

cheminent nos pensées et nos rêves.”


Extrait du coffret, Le chemin, de Claude Ponti.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *